Skip to main content

Sécurité, assurances et conseils.

Le chemin de l’école s’apprivoise

En sécurité à Pédibus

Le Pédibus permet à l’enfant d’intégrer des règles de sécurité et de comportement; un apprentissage essentiel pour le rendre autonome et l’amener ensuite à se déplacer seul, à pied, en sécurité. Le chemin le plus court n’est pas toujours le plus sûr! Au moment de déterminer l’itinéraire du Pédibus, on évite les passages dangereux et on privilégie les espaces sécurisés. Pour vous aider à déterminer le trajet le plus sûr, des professionnels de la sécurité routière peuvent vous conseiller. Si besoin, contactez-nous! N’oubliez pas que les gilets des conducteurs et les baudriers renforcent la visibilité et la sécurité du Pédibus (voir le matériel à disposition).

En sécurité sur le chemin de l’école

Le Pédibus permet aussi de mettre en évidence les dangers sur le chemin de l’école et à trouver des solutions pour résoudre ces problèmes. Les parents et les associations de parents d’élèves peuvent contribuer à améliorer cette sécurité, grâce à diverses démarches. Contactez le secrétariat général de la FAPEO (fédération des associations de parents de l’enseignement obligatoire) pour en savoir plus et pour obtenir un soutien. 022 344 22 55

Enfants sur le chemin de l’école

Ce guide est destiné aux parents d’élèves. Il présente les difficultés que les enfants peuvent rencontrer sur le chemin de l’école et que faire en tant que parents pour les accompagner dans cet apprentissage de l’autonomie.

Une vidéo de 5 minutes pour accompagner les jeunes enfants dans cet apprentissage

Ce petit film, montre en 5 minutes à quoi il faut être attentifs en tant que parents pour débuter cet apprentissage. A voir et revoir pour que ces conseils deviennent automatique pour les enfants et les parents!
Voir le film


Assurances – Mode d’emploi

Chaque enfant est en principe assuré et, sur le chemin de l’école, il est couvert par sa propre assurance. L’assurance scolaire s’applique également au trajet maison – école. Les prestations de l’assurance scolaire sont versées en complément de celles de l’assurance privée de l’enfant.

Concernant les enfants

En cas d’accident sur le chemin de l’école, dans le cadre du Pédibus, la situation est similaire au cas courant où un enfant se rend avec la maman d’un camarade à une activité:
a. si l’enfant est fautif : c’est l’assurance privée de l’enfant qui prend en charge les frais et l’assurance scolaire qui couvre la part à charge des parents (10%).
b. si c’est une tierce personne qui est fautive (automobiliste, vélo, autre enfant, etc): c’est l’assurance responsabilité civile du fautif qui intervient.

Concernant les accompagnants du Pédibus

Depuis 2004, le Bureau de Prévention des Accidents – BPA (Berne) a conclu une assurance accident et responsabilité civile pour les personnes accompagnant un Pédibus. Il s’agit de la même assurance qui couvre déjà les patrouilleurs et patrouilleuses scolaires. Elle est contractée par le BPA auprès de la Zurich Assurance.

Cette assurance est gratuite, elle est prise en charge par le BPA. Elle est illimitée quant au nombre de conducteurs inscrits par ligne de Pédibus. Elle n’est pas sujette à des conditions particulières comme le port du gilet fluorescent ou autres. Elle est contractée pour une durée de 18 mois, renouvelable.

La démarche du BPA constitue un soutien considérable à l’action du Pédibus. C’est une marque d’encouragement et de reconnaissance pour son rôle en matière de prévention des accidents, de formation à l’éducation routière et de diminution des risques dus à la circulation aux abords des écoles. La coordination Pédibus vous encourage vivement à conclure une telle assurance pour les conductrices et conducteurs de chaque ligne.

Une assurance gratuite grâce au BPA

La couverture d’assurance du Bureau de Prévention des Accidents est régie par les conditions suivantes :
• Les parents concernés envoient au BPA une inscription en bonne et due forme, soit par courrier postal (voir adresse en bas de page), soit par courrier électronique. Il vous suffit de remplir le formulaire d’assurance
• La couverture d’assurance ne prend effet qu’après réception de la confirmation écrite du BPA et se termine après 18 mois. Pour cette raison, le BPA recommande de réinscrire les accompagnants à chaque rentrée scolaire.
• Tout accident doit être annoncé immédiatement au BPA qui se charge de régler le dossier avec la compagnie d’assurance.

Prestations

Prestations en vertu de l’assurance accident collective:

Accompagnants de – 18 ansAccompagnants adultes
Décès Fr 5’000.-Fr 75’000.-
InvaliditéFr 250’000.-Fr 250’000.-
Frais médicaux et hospitalisationComplètent les prestations
de la caisse-maladie
Complètent les prestations
de la caisse-maladie

Prestations en vertu de l’assurance R.C.:

Par sinistre, dommages corporels et matérielsFr 5 000 000.-Fr 5 000 000.-

Coordonnées BPA

Pour plus de renseignements au sujet de cette assurance, vous pouvez soit nous contacter, soit contacter directement le BPA:
Markus Cotting
Bureau suisse de prévention des accidents BPA (Département Education)
Laupenstrasse 11,
CH-3008 Bern
Tel. +41 (0)31 390 22 22
m.cotting@bfu.ch
www.bfu.ch


Conseils de la BEP

La route est remplie de dangers que vos enfants doivent apprivoiser. Voici quelques règles et conseils pour les y aider.

A pied, les enfants sont vulnérables

Jusqu’à environ 7 ans, votre enfant:

est dissimulé de la vue des conducteurs à cause de sa petite taille. Son panorama visuel est limité par les voitures stationnées, les piétons, le mobilier urbain, etc.

confond souvent voir et être vu. S’il voit une voiture arriver, il est persuadé que son conducteur le voit aussi.

ne prend pas en compte ce qui se passe sur les côtés. Il ne regarde que ce qui se trouve en face de lui.

éprouve des difficultés à évaluer les distances. Il a même du mal à distinguer une voiture à l’arrêt d’un véhicule roulant à faible vitesse.

identifie difficilement la provenance des bruits. Dans 40 % des cas, il n’évalue pas si le bruit vient d’en face ou de derrière et dans 80% si le bruit vient de droite ou de gauche.

peut être dominé par ses émotions (peur, angoisse ou joie) et ne pas prendre en compte la voiture qu’il voit pourtant arriver.

ne peut se concentrer que sur une seule chose à la fois et agit de manière impulsive et spontanée. S’il veut rattraper un ballon, il peut traverser sans penser aux voitures qui roulent.

(Source: www.preventionroutiere.asso.fr)

Il est important d’expliquer quelques règles de circulation et de prudence aux enfants

• S’arrêter derrière la bordure du trottoir et regarder des deux côtés de la route.

• S’il y a des feux, attendre que le bonhomme soit vert et vérifier que les voitures soient bien toutes arrêtées.

• Ne jamais courir dans la rue ni pour traverser. Le conducteur de la voiture doit avoir le temps de voir et de comprendre où l’enfant veut aller.

• Marcher face aux voitures, du côté gauche de la route, quand il n’y a pas de trottoir pour bien voir arriver les voitures.

• La nuit, toujours veiller à être visible pour les véhicules, par exemple en portant des bandes réfléchissantes.

Parents, attention!

Vous êtes le modèle de référence de vos enfants, vos conseils de prudence ne servent à rien si votre comportement les contredit.

Anticipez le départ à l’école pour éviter les situations de stress et d’anxiété, les enfants doivent apprendre à se déplacer progressivement dans la rue. Il est important que vous fassiez le chemin de l’école à pied avec votre enfant.

Préférez les traversées sécurisées par des patrouilleuses qui sont là pour aider les enfants à traverser la route, qu’ils soient seuls ou accompagnés.

A vélo, à trottinette ou en skateboard

Avant 9 ans, un enfant ne devrait circuler à vélo qu’en compagnie d’adultes responsables ou sur un parcours sécurisé. La plupart des enfants de ce groupe d’âge n’ont pas toujours les aptitudes nécessaires pour circuler à bicyclette, en sécurité, sans surveillance.

Il est important que l’enfant descende toujours de l’engin et traverse la route en marchant.

A vélo pensez aux équipements indispensables, sans oublier le casque !

En voiture

La ceinture est obligatoire pour tous les occupants.
Le siège enfant ou le rehausseur doit être adapté au poids, à l’âge et à la grandeur de l’enfant. Plus d’informations

A pied à l’école en sécurité: les 8 conseils futés de l’ATE-Association transports environnement

En début d’année scolaire, assurez-vous de:

  • choisir avec votre enfant le chemin le plus sûr, qui n’est pas forcément le plus court
  • passer en revue avec l’enfant les dangers potentiels
  • parcourir le chemin avec l’enfant plusieurs fois en début d’année et de temps en temps en cours d’année
  • accompagner l’enfant à pied si la situation du trafic ne lui permet pas de se rendre seul à l’école
  • habiller l’enfant de manière voyante (bandes ou vêtements réfléchissants)
  • envoyer l’enfant suffisamment tôt pour qu’il n’ait pas à se dépêcher
  • prévoir un ou deux endroits où l’enfant peut demander de l’aide en cas de problème
  • favoriser les déplacements en groupe, avec des camarades

Liens

Bureau de prévention des accidents